SWIFT, la réponse tardive d’Apple pour les développeurs

Lors de la WWDC du 2 Juin 2014, Apple à présenter un nouveau langage de programmation pour « faciliter et augmenter » la productivité. Ce nouveau langage a pour vocation de remplacer le vieillissant, complexe et lourd langage OBJECTIF-C.

Apple SWIFT reprend les fondamentaux déjà poussés par les langages modernes tels que JAVA et Microsoft DotNet : Namespaces, TypSwift applees inférences, génériques, etc… C’est OBJECTIF-C sans le C ! SWIFT a pour vocation d’évoluer vers un langage de script tel que PYTHON.

L’avantage de cette approche à la PYTHON est l’aspect dynamique. Par le biais d’un éditeur de code interactif, chaque changement dans le code verra instantanément les résultats sur l’application (sans phase de compilation). D’après Apple, ce langage a été construit dans l’esprit d’intégrer plus de robustesse dans le processus de fabrication du code. Ce nouveau langage est disponible dès la sortie de xCode 6.

L’impact d’un tel changement pour les développeurs n’est pas négligeable : formation des développeurs, revue des pratiques et processus de développement, revue de conception de vos applications, revue des librairies de code… Plus que du refactoring de code (refonte de code), pour bénéficier des atouts apportés par SWIFT, les applications existantes devront certainement être migrées avec un chemin de migration qui reste aujourd’hui inconnu, compte tenu de la fraicheur de l’annonce d’Apple.

Alors faut-il de nouveau se lancer dans un plan de formation, de migration ou tout naturellement adopter APPLE SWIFT sur les nouveaux projets ?

Oui si vos développements ciblent UNIQUEMENT les plateformes APPLE avec toutefois quelques inquiétudes liées à la médiocrité de l’atelier de développement xCode qui n’aide pas à améliorer la productivité des développeurs. Naturellement non, si vous ciblez des plateformes mobiles autres que celles d’Apple. Non également au regard du marché ou des plateformes mobiles, pluriels chez les utilisateurs comme dans les entreprises.

Même dans le cas où vos besoins ciblent le développement iOS et OSX, SWIFT ne règle pas la lourdeur de l’atelier de développement xCode qui, à son tour, mériterait un profond travail de réécriture pour le moderniser et le mettre à niveau des concurrents que sont Microsoft VISUAL STUDIO et ECLIPSE. xCode est encore très nettement moins productif et polyvalent que ces concurrents.

Alors, cette annonce n’arrive-t-elle pas trop tard ? Cette annonce n’est-elle pas incomplète ?

Clairement oui. Le langage de développement ne se suffit pas à lui-même. L’atelier et la chaine de fabrication des applications est tout aussi critique que le langage. De plus, compte tenu de la pluralité du marché mobile nous pensons qu’une telle annonce est une nouvelle opportunité et un argument fort pour accélérer et pousser les développeurs à intégrer des langages modernes qui proposent une ingénierie reconnue par l’industrie et ayant déjà plus de 14 ans d’expériences. Nous pensons tout naturellement à JAVA et Microsoft DotNet.

Et avec des technologies telles que XAMARIN, vos équipes seront en mesure d’homogénéiser et de rationaliser leurs développements mobiles dans une seule filière de développement : Microsoft DotNet !

Nous sommes à un carrefour. « Il est impératif pour les décideurs, les architectes et développeurs d’élargir la réflexion sur leurs filières de développement pour adresser dans la durée et de manière pérenne les cibles mobiles et web. »

Posted on 03/06/2014 in Apple, Atelier de développement, C#, IDE, Langage, Swift, Visual Studio, xCode

Back to Top